jeudi 23 juin 2016

CHINESE MAN

CHINESE MAN

DJ set
Heure de passage : 23:00
Electro hip-hop
(France)

Amateurs de samples ciselés passés au chinois, vous allez vous régaler ! Avec le beat au centre de toutes leurs préoccupations, les Chinese Man produisent des shows puissants et groovy à souhait. Influencé par le funk, le jazz, le trip-hop, le dub ou les musiques traditionnelles, Chinese Man délivre une mixture electro hip-hop savoureuse. Immanquable !

Ceux qui étaient présents s’en souviennent encore. C’était en 2009. Chinese Man avait littéralement retourné l’amphithéâtre du Fort Carré avec un show époustouflant qui a marqué les esprits et l’histoire du festival. Comme un symbole, ils seront de retour pour fêter nos 10 ans avec la manière, dans une formule qui réunira 2 DJ’s, 4 platines, et Youthstar, MC anglais ayant collaboré avec les plus grands producteurs drum & bass.

Chinese Man se forme en 2004, dans la région marseillaise, autour de trois musiciens : Sly, Zé Matéo et High Ku. Ensemble, ils fondent leur label Chinese Man Records et se lancent dans un projet mélangeant electro hip hop, swing, jazz, dub et trip hop.

L’année suivante, les trois compères commettent leur premier saccage phonographique, « The pandi groove EP », savant mélange des influences de ses géniteurs : reggae, baile funk brésilien et hip hop old school... Le Mistral dans le dos, le collectif s’étoffe autour de la création du 2e maxi avec la participation de Leo Le bug, (producteur inconditionnel de hip hop nourri de psychédélisme 70’s) et des toasters polymorphes du groupe Bionic Man Sound. « The bunni groove EP » confirme les précédents oracles, le Yi King parle et c’est le feu qui tombe du ciel. On y retrouve le premier single à connaître un réel succès, « I've got that tune », qui servira de musique promotionnelle à la campagne du constructeur automobile Mercedes.

C’est désormais une véritable armée qui officie sous la bannière du Chinese Man. Ces mystérieux guerriers enchaînent les dates et diffusent l’Esprit Zen au gré de soirées endiablées, du Printemps de Bourges à Solidays en passant par Les Nuits Zébrées, aux côtés de Sharon Jones, DJ Qbert ou RJD2.

En 2007 sort « The groove sessions vol. 1 », première rétrospective en 12 morceaux des aventures du Chinese Man et de ses disciples. Les 10 000 exemplaires seront vendus en moins de 6 mois. Suivront « The groove sessions, vol.2 » en 2009 et « Racing with the sun » en 2011. Chinese Man devient un groupe qui compte dans le paysage de l’electro hip-hop français.

Fin 2012, Chinese Man mettait un terme à sa tournée « Racing with the sun » entamée deux ans auparavant. Après avoir donné près de 300 concerts et participé aux plus grands festivals français (Eurockéennes, Vieilles Charrues, Francofolies…) le temps était venu pour le groupe de découvrir de nouvelles contrées. 2013 aura donc été l’occasion pour la confrérie chinoise de se promener aux quatre coins de l’Europe, mais aussi au Canada et à New-York. Des tournées couronnées de succès en Allemagne, en Italie et en Suisse ainsi que des festivals majeurs tels que le Roskilde au Danemark ou le Boomtown en Angleterre !

2014 restera une année chargée pour Chinese Man : une tournée des Zénith pour fêter les 10 ans du label Chinese Man Records et la sortie de « The groove sessions vol.3 » suivi par le lancement de la tournée « Once upon a time » (Solidays, Couleur Café...). Leur prochain opus est prévu pour la fin de l’année.