vendredi 24 juin 2016

PUGGY

PUGGY

Live
Heure de passage : 21:00
Pop rock
(Belgique)

Puggy est une machine à tubes. Entre ballades entrainantes et pop feutrée, le groupe produit un son à la fois nerveux et délicat, entre puissance et élégance, pulsions rock et pulsations synthétiques. Aux mélodies gracieuses et acoustiques s’associent guitare explosive et basse vrombissante pour une plongée réjouissante dans un univers résolument pop.

Formé sur les bancs de l'école Jazz Studio d'Anvers, Puggy est un trio cosmopolite composé du bassiste français Romain Descampe, du chanteur anglais Matthew Irons et du batteur suédois Egil « Ziggy » Franzén. Le groupe enregistre son premier EP, « Cat », en 2004, et commence à se produire dans les pubs de Bruxelles. On les retrouve rapidement en Angleterre pour une tournée des clubs. Avant d'être signé sur le label belge « Talkie-O », Puggy s'illustre dans les festivals de Leeds et de Reading.

En février 2008, Puggy ouvre le concert de The Smashing Pumpkins à Bercy, puis le festival du Printemps de Bourges le programme dans sa section Découvertes. En 2009 sort l'EP « Teaser ». Enregistré entre Paris et Bruxelles, cet EP embrassera à la fois les limites du rock tendu et de la pop doucereuse.

Après un premiers opus sorti en 2007 (« Dubois died today »), leur deuxième long-format, « Something you might like », parait à l’été 2010. On y retrouve les pop songs efficaces du trio qui se mêlent aux emballements rock mélodiques. Le troisième album « To win the world » (2013) poursuit sur la même lignée. Perfectionniste, obnubilée par l’envie de progresser et de se réinventer, la formation affine son songwriting et s’enferme un mois dans l’antre de ICP, mythiques studios bruxellois dans lesquels The Cure ou dEUS ont enregistré leurs plus belles heures. Le trio atteint l’équilibre parfait et cet album propulse Puggy sur les hauteurs de la pop internationale.

Depuis ses débuts, Puggy envisage la pop sous ses multiples facettes. En partant explorer bien au-delà des frontières formelles de ce genre musical, le trio belge a toujours refusé de voir la vie en noir et blanc. Le titre de leur quatrième album studio, « Colours » (sortie le 22/04 prochain), tombe à pic. Il illustre à merveille l’approche ludique et multicolore dont le groupe a fait sa force au fil des années. Sur cet album, ils se sont entourés du producteur anglais David Kosten, grand sorcier sonore pour Bat For Lashes ou Everything Everything. Entre Londres et Bruxelles, le groupe et lui élaborent un hybride irrésistible où s’entremêlent mélodies entêtantes et effets futuristes – la technologie moderne est ici au service d’un songwriting pop classique. Dans une volonté de rester ouvert à tout ce qui l’entoure, Puggy s’autorise toutes les audaces, mélangeant instruments organiques et rythmiques electro, rock pétillant et ballades introspectives. « On a toujours travaillé façon power-trio, explique Matthew Irons, en mettant beaucoup d’énergie et de punch dans notre musique. Cette fois, on voulait aussi s’ouvrir sur une nouvelle palette sonore pour rafraîchir complètement le son et l’aérer. »